Formulaire rappel

Formulaire rappel

Vous souhaitez en savoir plus
Amber Conseils vous rappelle !

FCPI / FIP

Réduction d'impôt: Investir dans les entreprises grâce aux FCPI et FIP

Les premiers fonds communs de placement dans l'innovation (FCPI) remontent à 1997 et les fonds d'investissement de proximité (FIP) à 2003. Ces fonds investissent dans des entreprises innovantes (FCPI) ou dans des PME régionales (FIP).

Le calcul de la réduction d'impôt

Depuis 2012, souscrire à des FCPI ou à des FIP ouvre droit à une réduction d'impôt sur le revenu de 18 % du montant investi retenu dans la limite de 24 000 €, soit une réduction d'impôt maximale de 4 320 € pour un couple marié ou pacsé pour chaque catégorie de fonds. Une personne seule bénéficie d'une réduction d'impôt maximale égale à la moitié des montants précédents (2 160 €).

La création de FIP majoritairement investis en Corse offre un avantage fiscal plus intéressant que les FIP hexagonaux. La réduction d'impôt est de 38 %, toujours avec un plafond d'investissement de 24 000 €, soit une réduction d'impôt maximale de 9 120 € pour un couple marié ou pacsé. Autrement dit, à condition d'investir au total 72 000 €, en 2012, un couple peut diminuer son impôt sur le revenu de 17 760 € au maximum en cumulant 9 120 € de réduction d'impôt pour souscription d'un FIP corse, plus 4 320 € de réduction pour un FIP classique, plus 4 320 € de réduction pour un FCPI. Pour une personne seule, ces montants sont à diviser par deux.

Précisons qu'il existe quelques FIP outre-mer apportant une réduction d'impôt de 42 %, mais cela profite uniquement aux résidents des départements et collectivités d'outre-mer.

La détention

Au terme du placement (au minimum 5 ans au plan fiscal pour conserver l'avantage, mais d'une durée réelle contractuelle d'au moins 8 ans), les plus-values obtenues, s'il y en a, sont exonérées d'impôt. Seuls les prélèvements sociaux sont retirés.

En revanche, si le FCPI ou le FIP a perdu de sa valeur, il n'est pas possible de déduire les pertes.

Attention enfin, si vous avez déjà souscrit en 2012 un FCPI ou FIP ISF, vérifiez si vous bénéficiez d'un solde de réduction au titre de l'impôt sur le revenu.

Ce dispositif est par ailleurs soumis au plafonnement des niches fiscales dans la limite de 10 000€.